Rouge ou mort: un rêve basque d’indépendance

Le Pays basque, qui lutte pour l’indépendance depuis plus de 4 décennies, à cheval sur la frontière entre le nord de l’Espagne et le sud-ouest de la France, est une région avec sa propre langue, sa culture et une très forte antipathie pour l’Espagne. Le mouvement politique et le groupe séparatiste armé Euskadi Ta Askatasuna (ETA), ou Pays basque et liberté, ont été opposés aux autorités espagnoles. Fondée en résistance à la dictature fasciste de Francisco Franco à la fin des années 1950, la lutte de l’ETA pour l’indépendance basque a été la plus violente au cours des années 1980 et 1990 et a fait des centaines de morts et des milliers de blessés avec d’innombrables casaulités.

La majorité de Basques exigeent l’indépendance de l’Espagne avec un combat récent a été épuisé entre les partisans d’Athletic Bilbao et Spartak Moscou, conduisant à la mort d’un policier basque pendant la confrontation. Herri Norte a été blâmé pour la mort, le groupe a également été interdit et ses symboles interdits de tous les matchs de football après l’incident.

https://www.aljazeera.com/programmes/radicalised-youth/2018/12/red-death-basque-dream-independence-181209080545144.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *