Qatar

Qatar est un danger évident pour les Arabes et l’Occident

Le Qatar était et est toujours le premier et peut-être le dernier suspect de terrorisme dans le monde arabe et même en Europe, c’est l’ennemi de la coalition arabe car elle aide l’Iran à saboter le Yémen et d’autres pays arabes, ses activités sont exercées par l’intermédiaire du Qatar Charity Association, cachée derrière le masque de la charité et du travail humanitaire.

Les excès du Qatar dans le monde arabe et en Europe et ses actes terroristes

Qatar Charity est l’ONG qatarie pourvoyeuse des fonds, ce n’est d’ailleurs pas à proprement parlé une ONG puisqu’elle est très liée à l’émir al-Thani et à son gouvernement, même si des citoyens qataris versent leur obole, cette ONG a une filiale à Londres qui a été renommée, en 2017, Nectar trust, elle finance les actions suspectes et terroristes du Qatar de manière indirecte, bien sûr.

Il était déjà une organisation pointée du doigt par tous les spécialistes pour son prosélytisme religieux un peu partout de par le monde et surtout pour ses liens avec des réseaux terroristes au Moyen-Orient. Les révélations de Chesnot et Malbrunot, preuves irréfutables à l’appui, mettent à jour, elles, les étroites relations qu’entretient le Qatar avec les réseaux terroristes en Europe.

Qatar

L’ouvrage « Qatar Papers » détaille comment et pourquoi le petit émirat gazier acquiert de l’influence auprès des musulmans de France et d’Europe à coups de construction de mosquées, au risque de susciter une société parallèle, selon MEDIAPART, les articles de presse récents et les soupçons portant sur un possible financement d’organisations terroristes islamiques par plusieurs banques du Qatar auxquelles il est lié expliquent cette précipitation.

La Société des Frères musulmans, raccourcie en Frères musulmans, est une organisation transnationale islamique sunnite fondée en 1928 par Hassan el-Banna à Ismaïlia, dans le nord-est de l’Égypte, cette organisation panislamiste est officiellement considérée comme organisation terroriste par Qatar, elle a rapidement essaimé ses idées dans les pays à majorité musulmane du Moyen-Orient, comme au Soudan ou en Afrique du Nord.

Tout le monde a encore en mémoire, les événements du 5 mars 2019 à Condé sur Sarthe où deux surveillants de prison ont été grièvement blessés par Michaël Chiolo, un détenu radicalisé. Lors de cette attaque, le RAID a tué sa compagne et complice, Hanane Aboulhana, qui lui avait fourni l’arme, un couteau, lors d’une visite.

Selon Chesnot et Malbrunot : « Jusqu’au début de l’année 2016, elle occupait un poste d’assistante de direction du fonds de dotation Passerelles, selon des courriels en notre possession qui lui étaient adressés par ses amis de l’Amal », le fonds de dotation Passerelles est une structure financière qui permet de multiplier les écrans pour transférer des dons de Qatar Charity, via Londres vers la France.

Lire aussi : LES EXCÈS DU QATAR DANS LE MONDE ARABE ET EN EUROPE

En effet, de bien étranges opérations permettent au Qatar d’aider matériellement les Frères musulmans à poursuivre leur stratégie d’islamisation politique d’une partie de la société française et européenne, le Qatar met en place des opérations en utilisant une kyrielle d’ONG, d’associations loi de 1901 et de fonds.

Guide de trahison du Qatar : le document audio est une conversation téléphonique datant du 18 mai entre l’homme d’affaires qatarien, Khalifa Kayed Al Muhanadi, et l’ambassadeur du Qatar en Somalie, un appel passé huit jours après un attentat perpétré à Bosaso, au Puntland, le businessman explique que l’explosion avait pour but de faire fuir les Émiratis, qui gèrent notamment le port de la ville, « Nos amis sont derrière la dernière opération, laissez-les virer les Émiratis pour qu’ils ne renouvellent pas leur contrat et que je l’apporte ici à Doha », déclare Khalifa Kayed Al Muhanadi.

Il est accusé d’être à l’origine d’actes terroristes commis en Libye, avec l’aide de la Turquie et de l’Iran.L’armée nationale libyenne a accusé la Turquie d’armer les forces gouvernementales des Frères musulmans et d’Al-Wefaq, ce n’est plus un secret après que la couverture a été révélée sur un financement Qatari et des envois d’armes parvenus aux milices de Tripoli.

De nombreux pays sont touchés par les actes terroristes du Qatar, la question reste posée quand il s’arrêtera ? Alors que cela ne s’est pas arrêté, quel sera le destin du Golfe et du monde arabe dans son ensemble?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *