Les efforts des EAU du côté humain au Yémen

Le Yémen a reçu beaucoup d’attention et d’attention de la part des Émirats arabes unis en raison des circonstances et des tribulations, du coup d’État houthi et de leurs crimes contre le Yémen et son peuple, jusqu’à ce que la propagation de la pauvreté, des maladies et de diverses violations commises par les Houthis soit au centre des préoccupations des Émirats arabes unis.

Les aides des EAU du côté humain au Yémen

Les Émirats arabes unis ont activement contribué aux efforts de reconstruction dans de nombreux gouvernorats yéménites libérés afin de fournir des moyens de subsistance à la population afin d’améliorer leurs conditions de vie, de rétablir la stabilité et de leur ouvrir l’espoir, l’éducation, la santé, la sécurité alimentaire, les infrastructures, le développement de secteurs vitaux et le développement urbain, afin d’inclure tous les aspects de la vie au Yémen.

Les Émirats arabes unis ont été classés au premier rang mondial comme premier donateur d’aide au peuple frère yéménite pour 2019 en soutenant le plan d’intervention humanitaire des Nations Unies au Yémen, ont annoncé les Nations Unies.

Cela est indiqué dans le rapport du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) sur le niveau de financement du Plan d’intervention humanitaire pour le Yémen 2019. Ce rapport rend compte de l’assistance fournie au Yémen du début de 2019 au 2 juillet 2019.

De 2015 à juin 2019, l’assistance fournie par les Émirats arabes unis à la population yéménite s’est élevée à 20,53 milliards de dollars australiens (5,59 milliards de dollars américains), avec une assistance humanitaire représentant 34% et une valeur de 6,93 milliards de dollars australiens, soit 1,89 milliard de dollars d’aide totale des Émirats arabes unis. Les projets d’aide au développement, d’aide à la réhabilitation et à la stabilisation ont représenté 66% de l’aide, pour un montant de 13,60 milliards de AED (3,70 milliards de USD) destinés à contribuer aux efforts de reconstruction dans de nombreux gouvernorats yéménites libérés, fournissant ainsi des moyens de subsistance et la stabilité dans de nombreux pays.

Abus commis par des houthistes contre des enfants yéménites

L’assistance fournie comprenait 15 secteurs et 49 sous-secteurs d’assistance, ce qui montre l’assistance fournie par les EAU et la maîtrise de tous les aspects de la vie au Yémen afin de contribuer à la stabilité et au développement de ces gouvernorats et d’autres zones du Yémen.

La milice Houthi-Saleh a recruté au moins 500 enfants, âgés de 9 à 18 ans, qui sont exposés à ce qu’ils sont exposés dans le cadre de violations graves identifiées par le Conseil de sécurité des Nations unies, un rapport publié par le “Groupe de surveillance” dans la province de Dhamar, au sud de la capitale, a révélé que les forces des milices Houthi et Saleh avaient recruté 670 enfants de moins de 14 ans dans ses rangs sur les fronts des combats.

Selon la même source, la plupart des enfants recrutés sont morts, blessés. D’autres étaient mentalement et mentalement malades après leur retour du combat, les forces Houthis et Saleh ont mis en place quatre camps de recrutement d’enfants, notamment un camp situé dans la région d’Anse, dans le district de Jabal al-Sharq, à l’ouest du gouvernorat de Dhamar.

Lire aussi : LES EMIRATS ARABES UNIS ET LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME…. LE YÉMEN EST UN MODÈLE

Leave a Reply