cigarettes électroniques

La France face aux cigarettes électroniques

Les cigarettes électroniques sont désormais sous surveillance en France, les autorités de santé vont comptabiliser les cas suspects, santé publique France élabore un outil d’alerte pour identifier les cas d’intoxication suspects.

La France renforce sa vigilance contre les cigarettes électroniques

La cigarette électronique « l’e-cigarette », aussi appelée vapoteuse, est un dispositif électronique générant un aérosol destiné à être inhalé, elle produit une « vapeur » ressemblant visuellement à la fumée produite par la combustion du tabac, qualifiée « d’incontestablement nocive » par l’Organisation mondiale de la Santé, interdite en Inde et dans l’Etat de New York aux Etats-Unis dans le cas des e-cigarettes aromatisées, tous les regards sont braqués sur elle.

cigarettes électroniques

Les autorités sanitaires sont de plus en plus vigilantes et veulent « surveiller la situation attentivement », Santé Publique France élabore ainsi un outil d’alerte qui permettrait de remonter les cas suspects d’intoxication à la cigarette électronique, en collaboration avec des pneumologues et anesthésistes-réanimateurs, selon L’OBS qui publié ces informations le mercredi 18 septembre.

Cette machine, synonyme de délivrance pour les accros du tabac, selon nos informations, les autorités sanitaires, sur le pont, renforcent la vigilance et expliquent « surveiller la situation attentivement », Santé Publique France élabore actuellement, avec des pneumologues et réanimateurs, un outil d’alerte visant à faire remonter les cas suspects d’intoxication à l’e-cigarette.

Bannie en Inde et dans l’Etat de New York, la cigarette électronique est désormais sous surveillance en France, c’est qu’aux Etats-Unis, sept vapoteurs sont décédés et près de 400 ont été hospitalisés, souffrant d’affections pulmonaires soudaines, et parfois graves, plus de 80 % d’entre eux avaient, en fait, inhalé des substances illégales, de l’huile de cannabis, achetées à la sauvette ou sur Internet.

Lire aussi : EN FRANCE: CIGARETTES TRUQUÉES DE ROANNE

En France, aucune comparaison possible, contrairement aux Etats-Unis, l’e-cigarette est bien plus contrôlée et la publicité interdite, « La teneur en nicotine des produits de vapotage est limitée à 20 mg/ml », nous rappelle-t-on à l’agence de sécurité sanitaire (Anses) contre 50 mg/ml chez l’oncle Sam, « Aux Etats-Unis, les jeunes de 15 ans sont plus accros à la nicotine que leurs parents qui fument un paquet par jour », explique Romain, employé dans un magasin parisien de vape.

L’e-cigarette contient bien de la nicotine, fortement addictive, ainsi que d’autres substances potentiellement toxiques, comme l’a conclu un rapport des académies américaines des sciences en 2018, il faudra toutefois attendre les résultats d’études menées sur plusieurs décennies pour connaître l’étendue des effets du vapotage à long terme sur l’organisme humain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *