Gilets jaunes

Gilets jaunes : 1800 manifestants et 30 interpellations à Nantes

Ce samedi 14 Septembre, 1 800 personnes “Gilets jaunes” participent à la manifestation “convergence des colères”, les manifestants qui tentent d’entrer dans le périmètre de sécurité sont automatiquement refoulés par des jets de bombes lacrymo, le canon à eau a également été déployé, à Nantes, d’après la police.

Gilets jaunes : 1800 manifestants et 30 interpellations d’après la police

Un appel national de Gilets jaunes avait été lancé pour manifester dans la ville de Nantes “Loire-Atlantique”, marquée notamment par la mort de Steve Maia Caniço, quelque 1 800 manifestants selon la police se sont élancés dès 14 heures depuis la cossue place Mellinet, où un pique-nique se tenait depuis environ deux heures, la situation a rapidement dégénéré, donnant lieu à des tirs de projectiles, auxquels la police a répondu par des jets de grenades lacrymogènes, selon OUESTFRANCE.

Gilets jaunes

« Justice pour Steve, ni oubli ni pardon », pouvait-on lire sur les pancartes, dans le cortège, les manifestants ont scandé « Tout le monde déteste la police », ou « La police mutine, la police assassine », le cortège s’est ensuite dirigé vers le centre-ville et la police a fait usage de grenades lacrymogènes, au cours de la manifestation nantaise, que les forces de l’ordre tentent encore de disperser à 17 heures, il y a eu 25 interpellations et 1 800 manifestants d’après la police, 400 à 500  blacks blocs identifiés, quatre membres des forces de l’ordre ont été légèrement blessés.

Lire aussi : MOUVEMENT DES “GILETS JAUNES”

Plusieurs commerces ont été dégradés, essentiellement des vitrines brisées, ces dégradations seraientle fait de black blocks, par ailleurs, une armoire électrique a été incendiée Place du Bouffay à Nantes, le bilan a ensuite été régulièrement revu à la hausse avec 35 personnes interpellées à 20 heures, selon la Direction départementale de la sécurité publique “DDSP”, qui a fait état de cinq blessés chez les forces de l’ordre, « face au risque important d’actions violentes dans le centre-ville de Nantes cet après-midi, 18 interpellations ont été effectuées par nos services lors de contrôles préventifs », a tweeté la police de Loire-Atlantique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *