Espoir pour l’élimination du virus du Sida

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un rétrovirus infectant l’Homme et responsable du syndrome d’immunodéficience acquise « Sida », qui est un état affaibli du système immunitaire le rendant vulnérable à de multiples infections opportunistes.

Dans le monde, environ 36 millions de personnes sont infectées par le VIH-1. Actuellement, les thérapies utilisées pour traiter les patients séropositifs empêchent le virus de se répliquer, mais ne l’éliminent pas de l’organisme : les trithérapies ne permettent pas de guérir du VIH et doivent être poursuivies toute la vie. L’arrêt des antirétroviraux réactive le virus : il se réplique à nouveau et la maladie risque d’évoluer en “Sida”. Ce sursaut est possible car le virus intègre son ADN dans le génome des cellules immunitaires infectées où il reste « dormant » sous la forme de pro-virus.

Lire Aussi : FAUT-IL BANNIR LE SUCRE BLANC DE LA CUISINE ?

Depuis des années, les chercheurs  mènent des recherches pour tenter de trouver un remède contre le virus du “Sida”.

Aujourd’hui, Pour la première fois, des chercheurs ont réussi à l’éliminer dans l’organisme de souris.

Un pas de plus vers la guérison du « Sida » ?

Les médicaments dits antirétroviraux (ARV) permettent déjà de contenir la maladie à des taux si bas qu’ils empêchent la transmission du virus. Sauf que dès que le traitement est arrêté, le virus redevient dangereux à nouveaux. Pour essayer d’éliminer totalement le Sida, une équipe de chercheurs a mis au point une nouvelle technique génétique qui permet d’éliminer le virus dans l’organisme de souris, explique la revue spécialisée nature.

Sample blood collection tube with HIV test label on HIV infection screening test form.

L’utilisation de « Ciseaux génétiques »

Toutefois, le”LASER ART” seul ne permet pas de se débarrasser du VIH peu importe la capacité de la molécule à faire baisser l’infection virale. C’est ainsi qu’en parallèle, nous avons développé une technique d’édition de gènes avec CRISPR-Cas9 qui permet de sectionner de façon précise les fragments de VIH dans le génome, expliquent les auteurs de l’étude. CRISPR-Cas9, surnommé les “ciseaux génétiques”, permet de faire des coupes dans le génome. “Utilisé seul, CRISPR ne suffit pas ; une fois que le VIH se réplique, il en sort tellement de copies qu’il n’est pas possible pour CRISPR de toutes les éditer. Cependant, lorsqu’ils sont combinés au traitement au laser, les deux traitements ont efficacement éliminé le VIH des animaux dans les essais”, précise Sida Info Service.

Lire Aussi : 5 CHOSES QUE VOUS DEVEZ SAVOIR MAINTENANT POUR VOTRE SANTÉ

Mais serait-il possible d’éliminer le provirus avec des ciseaux moléculaires, comme CRISPR-Cas9 ? C’est sur cette piste que travaillent deux équipes américaines, à l’université Temple et à l’université du Nebraska. Ces chercheurs avaient déjà montré qu’il était possible d’éliminer le virus VIH de cellules infectées dans certains organes animaux, en utilisant l’édition génomique

En résumé, les découvertes des chercheurs donnent de l’espoir aux patients atteints du « Sida » et au monde entier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *