imames

Deux femmes imames en France, quelle absurdité !

Samedi 7 Septembre à Paris, deux femmes imames dirigent une prière, une cérémonie inédite en France, femmes et hommes sont côte à côte sans distinction sur les tapis de prières, dans une salle parisienne, deux femmes imames prononcent le sermon, un moment inédit pour le culte musulman en France.

Deux femmes imames dirigent une prière en France

Selon L’OBS, certaines fidèles portaient un voile, d’autres non, notamment les deux imames, le sermon était en français et les formules arabes systématiquement traduites, salutations, prosternations, incantations des noms divins, chants, l’assistance a suivi les mouvements et les voix de ces deux femmes de 29 et 30 ans, converties à l’islam il y a dix ans.

imames

En France également, Kahina Bahloul, 40 ans, diplômée en islamologie de l’Ecole pratique des Hautes études, vient de lancer une campagne de crowdfunding pour mener à bien un projet quasi similaire, elle aimerait ouvrir une mosquée “libérale” où elle interviendrait en tant qu’imame, avec son associé, Faker Korchane, devant une assemblée mixte.

Les trois femmes “imames” affirment que rien, dans les textes de la religion musulmane n’interdit l’imamat des femmes, Le voeu d’Eva Janadin et Anne-Sophie Monsinay, toutes les deux enseignantes: traduire par des actes concrets leur vision d’un islam “spirituel”, “progressiste” et “éclairé”, qui s’inspire, entre autres, du soufisme, une branche mystique de l’islam, un ami rabbin, des invités protestants ou encore l’Américano-malaisienne Ani Zonneveld, présidente de l’association Muslims for Progressive Values, aux Etats-Unis, étaient aussi présents.

Lire aussi : HUIT ANS DE PRISON POUR UNE FEMME PARTIE EN SYRIE

“La grosse difficulté a été de trouver un lieu”, confirme Mme Monsinay, “Il y a peut-être un souci avec le terme +mosquée+ et ce à quoi il renvoie, Pourtant, c’est juste un lieu où l’on prie”, relève-t-elle, “C’est compliqué parce qu’aucune municipalité ne veut les aider”, souligne Didier Leschi, président de l’Institut européen en science des religions (EPHE).

La religion islamique a connu de nombreux abus de la part des ignorants de ses dispositions, mais pour la première fois, elle est témoin d’un tel excès, si la femme est une imame et sans voile, cela n’est pas caractéristique et fera sensation en France et dans le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *