Conférence mondiale

Conférence mondiale des communautés musulmanes à Abu Dhabi Opportunités et défis

Sous le haut patronage de Son Altesse Cheikh Nahyan bin Moubarak Al Nahyan, ministre de la Tolérance, la Conférence mondiale des communautés musulmanes est en cours d’organisation et le Comité suprême d’organisation a annoncé la création d’une organisation internationale au nom du Conseil mondial des communautés musulmanes et le choix du siège principal de l’organisation pour la création d’opportunités pour les communautés musulmanes.

Événements de la Conférence mondiale des communautés musulmanes

De nombreux dignitaires et chefs d’État ont assisté à la conférence, ainsi que plus de 600 représentants d’érudits, chercheurs et personnalités religieuses représentant plus de 150 pays, dont SEM Recep Meidani, ancien Président de l’Albanie, SEM Tariq al-Kurdi, Président de la Conférence des Nations Unies sur les minorités dans le monde, Président du Mouvement bouddhiste du Japon et SE Andreas Kreiver, Secrétaire général de la Conférence des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe et un certain nombre de ministres et de dirigeants de communautés musulmanes du monde.

Lire aussi: LES EAU CONTINUENT À AVANCER ET À DONNER UN COUP DE MAIN MALGRÉ LES RUMEURS MALICIEUSES

Cheikh Nahyan bin Moubarak Al Nahyan a déclaré que la tenue de cette conférence ici à Abou Dhabi était le reflet fidèle de la marche de l’État et une expression claire de l’engagement des EAU en faveur de la marche de la Oummah islamique. La communication et l’amour entre les gens, et le travail sincère et commun de tous pour le bénéfice de tous.

Objectifs de la conférence mondiale

Coopération internationale pour la mise en œuvre d’instruments internationaux relatifs aux droits civils des minorités, en vue de réaliser la sécurité mondiale.

Activer le rôle de la diplomatie religieuse: résoudre les conflits, les guerres et les conflits, faire face aux courants de violence et de haine, le dialogue entre les peuples, la tolérance entre les religions et le respect de la liberté de religion.

Éliminer les stéréotypes négatifs sur l’islam et les musulmans, développer les relations avec les adeptes d’autres religions et faire de la conférence une plate-forme importante pour la définition de l’islam dans le monde et un outil efficace pour forger des alliances nationales et internationales afin de fournir une vie décente aux sociétés.

Coordonner les efforts des pays et des institutions islamiques en élaborant une stratégie d’action islamique commune.

Légitimer l’intégration des sociétés musulmanes dans la construction de leurs sociétés et participer à leur renaissance civile et culturelle, et activer leur rôle pour combler le fossé culturel entre les systèmes occidental et islamique. Lancer des initiatives mondiales et régionales pour lutter contre l’extrémisme et la haine d’autrui.

Lire aussi: L’ÉCOLE ISLAMIQUE AL-KINDI À LYON SUSCITE L’INQUIÉTUDE ET LA SUSPICION EN FRANCE

Le but de la conférence est d’éliminer les idées fausses sur l’islam et les musulmans et de parvenir à la tolérance entre les religions et les peuples et de coopérer entre les pays pour atteindre cet objectif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *