Cinq films qui montrent à quoi ressemble vraiment la France

Un pays comme la France avec des problèmes modernes et une population diversifiée et complexe, mais vous ne le sauriez pas en regardant la version hollywoodienne de la France, et en particulier Paris.
En fait, il y a même un nom pour la déconnexion brutale que les touristes peuvent ressentir entre leurs vues de films romantiques de Paris et la vraie ville moderne, animée et parfois sale appelée le – Syndrome de Paris

Mais les films réalisés en France offrent une vision beaucoup plus réaliste du pays. Les films français peuvent toujours être réconfortants lorsqu’ils racontent des histoires réalistes, mais ils ne sont ni simplistes ni condescendants pour les téléspectateurs.

Les sites touristiques que la plupart des gens voient ne s’intéressent pas à ces questions, comme la pauvreté et l’immigration, mais la France y fait face tous les jours. Les films qui racontent ces histoires se concentrent sur l’humanité des personnages pour essayer de leur donner vie à l’écran, poussant le spectateur à s’engager dans le film.

Voici cinq films français modernes qui dépeignent une vision plus réaliste de la vie dans la France contemporaine.

  1. La Vie d’Adèle (le bleu est la couleur la plus chaude)

Ce film de 2013 est l’histoire de la maturité d’Adèle, une jeune adolescente française qui tombe amoureuse d’une femme plus âgée, Emma.

A travers les deux femmes, on voit des tensions entre l’exploration de la sexualité et son intégration dans la culture française, notamment entre les classes sociales.

Pendant le mois de la fierté, les discussions sur la sexualité sont au premier plan de nos esprits, et ce film est un examen approfondi de l’identité LGBTQ + dans la France moderne, et ne retient presque rien.

2. Divines

Ce film se déroule dans une banlieue romani autour de Paris – une zone que la plupart des touristes ne verront jamais, mais il s’agit vraiment des personnages, pas du lieu.

Il illustre la lutte que traverse une jeune danseuse adolescente pour se sortir de la pauvreté, alors qu’elle affronte des trafiquants de drogue et des gangs de rue. Ce côté de Paris, ou même cette strate de la société, est rarement représenté dans les films que les Américains regardent car ce n’est pas joli et les fins heureuses semblent forcées.

Pensez Aladdin; même les personnages de Disney ne peuvent échapper à la pauvreté qu’avec l’aide de la magie. Ce film n’est pas réconfortant et la fin ne résume pas tout correctement, mais la vraie vie non plus. Si vous voulez ressentir profondément les émotions et comprendre un secteur sous-représenté de la société, regardez ce film.

3. La Haine (Haine)

Ce film se déroule également dans une banlieue près de Paris, au lendemain d’une violente émeute due à la montée des tensions entre la dure police et une population racialement diversifiée. Il se concentre sur trois amis d’un garçon qui a été hospitalisé après que la police l’ait attaqué.

Comme Divines, La Haine dépeint des tensions raciales et économiques dans une partie de la France que la plupart des touristes ne verraient pas, mais est cruciale pour acquérir une compréhension complète de la France du XXIe siècle.

Réalisé en 1995, ce fut le premier film à dépeindre la banlieue dans les médias de divertissement grand public, et près de vingt-cinq ans plus tard, les problèmes centraux existent toujours.

4. Bienvenue

Ce film de 2009 ne se déroule pas à Paris, mais à Calais, et montre le lien entre un entraîneur de natation français en divorce, et un jeune immigré kurde essayant de se rendre en Angleterre en traversant la Manche en nageant.

Il révèle la nature sévère et impitoyable des lois sur l’immigration en Europe, et ne couvre ni le parcours de l’immigré Bilal, ni celui de l’entraîneur en difficulté Simon.

Il met également en lumière le sentiment général anti-immigré et montre la France d’un point de vue extérieur (non américain). Il explore l’amitié et les difficultés, avec une fin déchirante.

5. Entre les Murs (La classe)

La classe suit un lycée parisien multiculturel et un professeur de français qui veut désespérément aider ses élèves.

Les «enfants à problèmes» défient les méthodes du jeune enseignant, alors qu’il tente de faire la distinction entre discipline et coopération, et entre ses supérieurs et ses élèves.

L’histoire a été écrite par un professeur de français qui l’a basée sur sa propre expérience, et il joue le rôle principal. C’est un voyage à travers le système éducatif, traitant des tensions raciales et de classe, des relations au sein d’une communauté, ainsi que du simple fait qu’être un jeune adolescent est difficile dans n’importe quel quartier.

Bien sûr, Paris n’est pas toute agitée, avec de violents gangs de rue qui se cachent à chaque coin de rue. Mais tout n’est pas parfait non plus. Il a ses propres problèmes culturels, dont la plupart ne sont pas si différents de l’Amérique, et de nombreux films français n’hésitent pas à les représenter.

Ils sont le deuxième objectif au-delà du simple divertissement, dans le but d’amener leur public à s’engager avec l’histoire et le commentaire sous-jacent. Certains de ces films ont une fin heureuse, mais beaucoup ne le font pas, ce qui peut être plus réaliste car de nombreux réalisateurs français tiennent un miroir de la société avec leurs films.Bien sûr, Paris n’est pas tout à fait rude, avec des violents des gangs de rue qui se cachent à chaque coin de rue. Mais tout n’est pas parfait non plus. Il a ses propres problèmes culturels, dont la plupart ne sont pas si différents de l’Amérique, et de nombreux films français n’hésitent pas à les représenter.

https://www.thelocal.fr/20190618/french-film-blog-five-movies-that-will-show-you-what-france-is-really-like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *