Brexit : l’économie des Hauts-de-France

La région qui exporte pour 4,5 milliards d’euros de produits vers le Royaume Uni pourrait être particulièrement touchée par un Brexit sans accord, une nouvelle note rédigée par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Hauts-de-France se penche sur les conséquences d’un Brexit sur l’économie de la région.

Les conséquences d’un “no deal” sur l’économie des Hauts-de-France

Pour les Hauts-de-France, voisins du Royaume-Uni, quel serait l’impact économique d’un “no deal” sur l’économie des Hauts-de-France ? Une note, rédigée fin août par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Hauts-de-France, tente d’y répondre, tout reconnaissant qu’il est encore “difficile à ce stade d’évaluer les conséquences économiques des deux côtés de la Manche”.

Après avoir été désavoué mardi, le Premier ministre britannique Boris Johnson poursuit son bras de fer avec son Parlement au sujet du Brexit, en proposant ce mercredi des élections anticipées le 15 octobre, à Bruxelles, la Commission européenne estime que le risque que le Royaume-Uni quitte l’UE sans accord le 31 octobre a augmenté.

Selon BFM TV, “Le Royaume-Uni est le troisième pays client des Hauts-de-France (après la Belgique et l’Allemagne), les exportations des Hauts-de-France à destination du Royaume-Uni sont de 4,5 milliards d’euros en 2018, soit 8,8% des exportations de la région”, rappelle ainsi la CCI, et la balance commerciale régionale est largement bénéficiaire puisqu’elle n’importe “que” 2,2 milliards d’euros en provenance du Royaume-Uni.

Lire aussi : BREXIT : COMMENT LA FRANCE SE PRÉPARE AU “NO DEAL”

C’est les Britanniques sont aujourd’hui un partenaire commercial de premier ordre pour la région, “le Royaume-Uni est le 3e pays client des Hauts-de-France”, rappelle la CCI. “Les exportations des Hauts-de-France à destination du Royaume-Uni sont de 4,5 milliards d’euros en 2018, soit 8,8% des exportations de la région”, à l’inverse, le Royaume-Uni “est le 7 pays fournisseur de la région Hauts-de-France. Les importations à destination du Royaume-Uni sont de 2,2 milliards d’euros en 2018, soit 3,5% des importations de la région.

Au total 5500 entreprises de la région échangent avec la Grande-Bretagne et 93 établissements à capitaux britanniques sont présents dans la région Hauts-de-France où  ils emploient plus de 6500 salariés, la CCI en pointe trois en particulier: la pêche, le transport trans-Manche et le tourisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *